Infiltrations radioguidées | Centre d'imagerie médicale IMRO

I M R O

Infiltrations radioguidées

$

Rendez-vous

$

Résultats

I M R O

Infiltrations sous contrôle d'imagerie

Dans tous les cas, les infiltrations necessitent des conditions d’aseptie strictes que nous respectons scrupuleusement.

Le guidage par l’imagerie apporte une précision qui permet une efficacité supérieure.

I M R O

Rachis

Infiltration par le hiatus sacro coccygien

Consiste à infiltrer un dérivé de la cortisone tout en bas de la colonne vertébrale, souvent dans le cas où l infiltration classique n’est pas possible. Le guidage par le scanner permet d’améliorer la précision. Un produit colorant à base d’iode est egalement utilisé dans ce cas.

Infiltration Articulaire postérieure

Dans ce cas , le but est d’aller infiltrer une ou plusieurs des petites articulations situées en arrière des vertèbres, en se guidant grâce au scanner, pour plus de précision.

Infiltration Foraminale / Epidurale

Le but est d’aller injecter un dérivé de la cortisone, au plus près de la zone où se trouve la cause de la douleur. Le guidage par SCANNER, permet une précision millimétrique afin d’être le plus efficace possible. L’examen dure environ 15 minutes. Il necessite d’utiliser un colorant à base d’iode pour s’assurer du bon positionnement de l aiguille.

I M R O

Articulations sacro iliaques

Ce geste est guidé par le scanner qui permet de vérifier précisement la position de l aiguille dans l’articulation afin d’y injecter un dérivé de la cortisone.

I M R O

Articulations périphériques

Le but est d’aller injecter un dérivé de la cortisone, dans ou à proximité d’une articulation, en étant guidé soit par la radio, soit par le scanner, soit par l’échographie, afin d’être plus précis et certain d’être bien placé dans l’articulation ou à l’endroit où le produit sera le plus efficace.

On utilise fréquemment un produit colorant à base d’iode. Parfois, on réalisera un test à la Xylocaïne en « endormant « la zone douloureuse afin de confirmer qu’ elle est bien la cause de la douleur.

Il peut également s’agir d’injecter dans une articulation une sorte de gel ( Acide hyaluronique, Viscosupplémentation..) qui a pour but de traiter des affections du cartilage. Le guidage radiologique, permet alors de vérifier le bon positionnement de l’aiguille dans la cavité articulaire.

I M R O

Infiltrations sous contrôle échographique

’echographie est souvent utilisée pour guider le médecin pour réaliser une infiltration. Par exemple, autour d’un tendon. L’examen est très rapide et permet une précision dans le geste afin d’atteindre la cible souhaitée.
On peut également traiter certaines pathologies ( doigts à ressaut, syndrômes canalaires…)

I M R O

Infiltrations pour névralgie pudendale

Ce geste est pratiqué grâce au guidage par scanner. On utilise un dérivé de la cortisone et un anesthesique local. Le scanner permet de repérer et de cibler de façon très précise la ou les zones à traiter.

I M R O

Ponction évacuation de calcifications de l'épaule

Cet examen se pratique sous guidage échographique. Il permet d’évacuer une calcification située dans un tendon de l’épaule, en vérifiant en permanence l’avancée du traitement grâce à l’échographie.

Nous pratiquons au préalable une anesthésie locale autour du tendon. Parfois, en fin de geste, une infiltration d’un dérivé de la cortisone peut être réalisée.

I M R O

où faire votre examen

      Aller au contenu principal