Echographie | Centre d'imagerie médicale IMRO

I M R O

Echographie

$

Rendez-vous

$

Résultats

I M R O

description de l'examen

L’échographie est une technique d’imagerie médicale qui repose sur l’utilisation d’ultrasons, c’est-à-dire d’ondes sonores inaudibles, qui permettent de « visualiser » l’intérieur du corps. Ces ondes « rebondissent » sur les tissus ou organes que l’on souhaite examiner et un traitement informatique permet de produire une image des organes examinés sur un écran.

Cet examen est utilisé pour de très nombreuses indications car il peut être pratiqué sur n’importe quelle partie du corps. Il permet de visualiser les organes situés au niveau de l’abdomen, du petit bassin, du cou (thyroïde, ganglions, foie, raté, pancréas, reins, vessie, organes génitaux) mais aussi les vaisseaux -artères et veines- les ligaments et le cœur. L’échographie permet de rechercher des anomalies comme des malformations, des tumeurs ou des kystes et elle est également utilisée pour guider visuellement le médecin lors de la réalisation de ponctions, biopsies ou d’autres examens.

Le doppler utilise les ultra-sons et non les rayons X. Il fonctionne sur les mêmes bases que l’échographie, à laquelle il est très souvent associé. Le doppler permet d’explorer le flux sanguin dans les artères et les veines. Il a pour but de détecter la présence éventuelle d’un obstacle qui empêcherait la bonne irrigation des organes. Il est prescrit en cas de suspicion de phlébite ou de plaques d’athérome.

I M R O

documents à préparer

I

la liste écrite des médicaments que vous prenez

le cas échéant
I

VOTRE ATTESTATION DE MUTUELLE

en cours de validité.
I

VOTRE ATTESTATION DE MALADIE PROFESSIONNELLE

si besoin
I

VOTRE ORDONNANCE

prescrite par votre médecin traitant
I

VOTRE CARTE VITALE ET SON ATTESTATION PAPIER

mentionnant que vous avez déclaré un médecin traitant
I

VOTRE ATTESTATION D'ACCIDENT DE TRAVAIL

si besoin
I

tous vos résultats d’analyses de sang.

I

VOTRE ATTESTATION DE MUTUELLE

en cours de validité.
I

VOS ANCIENS EXAMENS

si vous en possédez, le dossier radiographique en votre possession (radiographies, échographies, scanners, IRM)

I M R O

où faire votre examen

      I M R O

      déroulement de votre examen

      La secrétaire procède à votre accueil en récupérant vos papiers de sécurité sociale et votre ordonnance. Elle vous indique ensuite où patienter en attendant que l’on vienne vous chercher pour l’examen.

      Vous ôtez les vêtements sur la partie du corps à examiner.
      Pour les examens de l’abdomen, il est nécessaire d’être à jeun de solides et de liquides et d’arrêter de fumer durant les 6 heures qui précèdent l’examen. Vous pouvez prendre votre traitement médicamenteux habituel.
      Pour les examens du pelvis, la vessie doit être remplie par l’ingestion d’1/2 litre d’eau une heure avant l’examen ou en se retenant d’uriner durant les deux heures avant celui-ci

      Vous ôtez les vêtements sur la partie du corps à examiner.
      Pour les examens de l’abdomen, il est nécessaire d’être à jeun de solides et de liquides et d’arrêter de fumer durant les 6 heures qui précèdent l’examen. Vous pouvez prendre votre traitement médicamenteux habituel.
      Pour les examens du pelvis, la vessie doit être remplie par l’ingestion d’1/2 litre d’eau une heure avant l’examen ou en se retenant d’uriner durant les deux heures avant celui-ci.
      Vous restez en moyenne 10 à 15 minutes dans la salle d’examen.
      Vous récupérez vos résultats à l’accueil. Vous pouvez aussi éviter de patienter et consulter vos résultats directement en ligne.

      I M R O

      informations importantes

      Y a-t-il des précautions à prendre ?

      Il est très important de vous munir de vos précédents examens échographiques et de tout autre document radiologique et biologique car il est toujours intéressant de comparer les images à plusieurs années d’intervalle.

      Qu'est-ce qu'une ponction ?

      Il s’agit d’un geste simple, rapide, sans danger, pouvant être guidé par l’échographie et qui permet de faire à l’aide d’une aiguille fine un prélèvement. Celui-ci sera envoyé en laboratoire pour analyse au microscope.

      Parfois, en cas d’inflammation de votre sein, c’est du liquide qui pourra être retiré à la recherche de germes. Dans d’autres cas, on videra un kyste gênant ; ce geste permettra souvent un assèchement définitif du kyste.

      Y-a-t-il des risques ?

      La mammographie utilise des rayons X. L’irradiation lors de cet examen est très faible, son effet sur la santé est quasi nul compte tenu du rapport bénéfices/risques. Toutefois, des précautions concernant les femmes enceintes doivent être prises systématiquement. C’est pourquoi il est important de signaler si vous pouvez être dans ce cas.

      Est-ce douloureux ?

      Pour la qualité de l’image et une moindre irradiation, il est nécessaire de comprimer le sein. Afin de diminuer l’inconfort de la compression, il est conseillé de faire cet examen en première partie de cycle menstruel.

      Existe-t-il d'autres examens du sein ?

      Dans certaines circonstances très particulières, une Imagerie par Résonance Magnétique du sein pourra être demandée ; elle nécessite les mêmes précautions et recommandations que pour toute exploration par IRM.

      En cas d’écoulement du mamelon, on peut vous proposer une galactographie.
      Il s’agit du remplissage très progressif par un produit de contraste iodé visible aux rayons X d’un canal arrivant au mamelon.
      Toute allergie (asthme par exemple), toute réaction aux produits iodés (souvenir d’un examen radiologique mal toléré) doit être signalée au médecin avant le début de cet examen. Il est toutefois rarissime qu’une telle injection déclenche des réactions allergiques.

      Dans d’autres cas il peut être proposé souvent après consultation multidisciplinaire la réalisation de prélèvements sous guidage échographie, mammographique sur table dédiée ou sous IRM. Il s’agit de réaliser des prélèvements localisés de tissu mammaire après anesthésie local et asepsie rigoureuse. Ces prélèvements permettent de procéder ensuite à une analyse histologique très fiable mais aussi de rechercher la présence de récepteurs hormonaux nécessaires à la classification des tumeurs.

      Dois-je apporter quelque chose pour l’examen ?

      Il est très important de vous munir de vos précédents examens échographiques et de tout autre document radiologique et biologique car il est toujours intéressant de comparer les images à plusieurs années d’intervalle.